26 février 2018   Heure locale : | Heure de Paris : 02:27

Large_illustration_assisgnation

L’Intersyndicale PNC a assigné en référé la Direction d’AF devant le Tribunal de grande instance de Bobigny POUR DÉLOYAUTÉ DANS LA NÉGOCIATION.

Cette action, qui constitue une première à AF, vient sanctionner le comportement de la Direction qui  a constamment recherché deux objectifs dans sa négociation de l’Accord collectif  PNC : imposer  aux PNC AF un Accord collectif dégradé négocié avec le seul syndicat UNAC, et créer une Compagnie Boost avec comme unique but d’employer des PNC low-cost et d’accaparer progressivement  l’ensemble des réseaux moyen et long-courrier d’Air France.

RAPPEL DES FAITS


En  avril 2016 (eh oui, déjà 1 an) nous avions constaté que la Direction évitait soigneusement toute étude concrète du moindre Chapitre de notre ACG 2013/2016, de répondre à nos revendications,  et tentait de nous imposer un Accord d’une durée de 17 mois. Ces manœuvres ont débouché sur un conflit collectif  PNC mené par L’Intersyndicale PNC suivi à plus de 60 %, à la suite duquel un accord-cadre a été signé, qui prolongeait l’Accord PNC jusqu’au 28 février 2017 pour tenir compte de la présentation du Projet Trust Together début novembre par le nouveau PDG du Groupe Jean-Marc JANAILLAC.

Trust Together a effectivement été présenté le 3 novembre au Comité central d’entreprise avec pour mesure phare (et unique) la création d’une filiale à 100 % d’AF dénommée Boost. Notons que la présentation relevait alors du simple effet d’annonce : aucune information précise n’a été donnée aux institutions représentatives du personnel sur ses causes, ses modalités, les effets attendus.

La Direction n’a ensuite convoqué les syndicats PNC que le 16 décembre pour leur annoncer un calendrier débutant au  3 janvier 2017, soit deux mois plus tard. La Direction ensuite a annulé courant janvier deux réunions pour cause de finalisation des négociations PNT. Ce n’est que le 13 février que la Direction « découvrant » qu’il ne restait que 15 jours avant l’expiration de notre  Accord collectif, a proposé des négociations intensives sans pour autant accepter de mener des négociations globales incluant la question du projet Boost.
Le 3 mars, la Direction a annoncé la fin des négociations et proposé un Accord collectif PNC dégradé ne reprenant aucune des propositions de l’Intersyndicale PNC, négocié avec l’UNAC et signé par cette seule Organisation. Voilà pour le calendrier.

LA MENACE BOOST ÉLUDÉE


Sur le fond de la négociation, et après avoir annoncé le « projet Boost » début novembre, jamais la Direction n’a négocié avec les syndicats PNC sur le sujet. En réalité Boost était simplement agité comme un épouvantail, l’alternative étant : soit vous faites des efforts de plus de 40% dans le nouvel Accord collectif, soit on met en place Boost avec la fin de tout développement interne à AF. Mais parallèlement il n’était question que de Boost dans les négociations avec les PNT–qui déboucheront sur le fameux « contrat unique PNT » avec des garanties d’embauches massives de pilotes au sein d’AF pour assurer les promotions des restants. Le SNPL a organisé une consultation des PNT qui approuveront le 20 février  à 58 % la création de la filiale Boost.
Or Boost est une filiale qui va opérer pour le compte d’Air France avec des PNC low-cost. Ce sont donc bien les syndicats PNC qui auraient dûs être invités à en discuter, compte tenu notamment des 28 avions AF qui partent chez Boost, des lignes AF – désidératées et rémunératrices pour les PNC, des risques de mixité des PNC AF et Boost, et surtout que cette filiale constitue un laboratoire testant nos futures conditions d’emploi et de rémunération.


À télécharger

L’INTERSYNDICALE PNC ASSIGNE AIR FRANCE EN JUSTICE PDF

Y Vous aimerez aussi…

Retrait de Trentième illégaux suite Grève

Small_retrait_30_illegaux

Si vous vous êtes déclarés grévistes uniquement le 22 sur une rotation de plusieurs ON débutant le 22, Air France vous a, peut-être, placé en continuité de grève sur toute la durée de la ... Lire la suite 

22 Fevrier 2018 : La Direction choisit la Grève !

Small_12-18_greve_22

La Direction vient de recevoir l'intersyndicale suite a son appel à la grève du 22 février 2018.Pure formalité pour la direction qui reste toujours sur la même position :"Les augmentations annuelle... Lire la suite 

CRPN : Reforme Macron, la CRPN impactée ?

Small_12-18_crpn_reforme_retraite

Lors de sa campagne pour l’élection présidentielle en mai 2017, Emmanuel Macron a déclaré vouloir modifier profondément le système français des retraites ; La philosophie du projet n'est pas seulem... Lire la suite 

Gréve Générale du 22 fevrier 2018

Small_videos_greve_fev

Lire la suite 

Grève Générale PS-PNT-PNC, PNC ne ratons pas le coche!

Small_11-18_greve__nao_mode_d_emploi_

La dernière grève inter catégorielle à Air France remonte à 1993, c’est dire l’importance de cette journée de grève qui  s’annonce. Les négociations salariales qui se sont soldées par un... Lire la suite 

GREVE GENERALE PS/PNC/PNT POUR LES SALAIRES LE 22 FEVRIER 2018

Small_10-18_greve_g_n_rale

La majorité des syndicats d’Air France vient de s’opposer à l’accord NAO 2018.En réponse, la direction vient de décider unilatéralement de maintenir les augmentations issues de cette mascarade de n... Lire la suite