21 septembre 2017   Heure locale : | Heure de Paris : 16:11

Large_11-17_is_d_cryptage_acg_2017-2021

Comme vous le savez, un accord soutenu par l'UNAC est ouvert à signature jusqu'au 15 mars 2017.

 Cet accord n'a pas recueilli l'adhésion de l’Intersyndicale PNC SNPNC – UNSA PNC du fait des efforts qu'il exige encore des PNC et du projet "TRUST TOGETHER" qu'il valide.

  

1.   QU'IMPLIQUE LA SIGNATURE DE CET ACG PROPOSE A SIGNATURE?

 

Dès le préambule, il est stipulé que cet ACG s'inscrit dans le plan "TRUST TOGETHER".

"TRUST TOGETHER" c'est quoi?

Un objectif de 170 millions d'économies d'ici à 2020 réparties de façon très inégalitaires:

 Les 4 postes d'économies principaux sont :

4  62 Millions d'euros sur les PNC

4  15 Millions d'euros sur les PNT

4  21 Millions d'euros sur les escales

4  18 Millions d'euros sur le Support














Toutes les autres contributions sont inférieures à 15 M (dont une économie de 5M recherchée sur les taxes...)

 

 Les PNC avec 62 millions d'efforts sont LA cible de l'entreprise, alors que notre masse salariale est équivalente à celle des PNT...

 

 Pour réaliser cette économie le plan TRUST TOGETHER a pour projet la création de "BOOST"

 "BOOST", nouvelle compagnie dans le Groupe Air France, opérée par des PNT avec des contrats et une rémunération Air France, des avions neufs économes en carburant A350, 20 à 25 PS support (direction) et des PNC avec des contrats extérieurs "affrétés" par Air France, comme on a pu le lire dans le projet d'accord PNT.

 

C'est donc un basculement d'une partie de notre activité vers BOOST : 18 avions MC et 10 avions LC d'ici à 2020. Objectif recherché: - 50 à 55% sur le coût PNC à l'heure de vol

  

En clair : les PNC réalisent la majeure partie des efforts pour financer leur propre externalisation et une concurrence interne (dans le groupe AF) qui, à terme, nous obligera à baisser nos salaires et à dégrader nos conditions   de travail..

 

  

2.   POURQUOI PROPOSER UNE DUREE D'ACCORD PNC DE 4 ANS?

 L'accord mis à signature verrait son terme début 2021. A la réouverture des négociations, l'objectif de durée était pourtant de 5 ans. Dans quel but la Direction a-t-elle réduit la durée?

 La maturité de BOOST n'interviendra que fin 2020 car les 10 A350 ne pourront être livrés avant (carnet de commande plein chez Airbus et nécessité d'étaler le financement).

 L'accord PNC  2017-2021 finira donc au moment où les premiers résultats de BOOST tomberont:

 dans 4 ans:

 


Conséquences : Dans 4 ans, notre  coût salarial déjà jugé trop élevé aujourd’hui en raison de  l'absence d'embauches à Air France (les salaires des jeunes faisant baisser la masse salariale) aura explosé, accentuant encore notre écart avec BOOST .Avec l'investissement qui ira prioritairement sur les A350, ces lignes gagneront, en plus, la préférence de nos clients.

 L'entreprise en nous proposant un ACG de 4 ans, espère nous endormir pour tranquillement pouvoir financer et lancer sa compagnie qui sera alors notre pire concurrent !

  

Dans 4 ans les PNC AF se verront contraints de baisser leur salaire ou de travailler aux conditions BOOST.

 

Nos directeurs démentent, bien entendu, en proposant de fausses garanties...

  

3.   QUELLES SONT LES PROTECTIONS PROPOSEES? SONT-ELLES FIABLES?

  

Nous ne prendrons que 2 exemples:

 1.  une clause de périmètre :

 Elle prévoit que BOOST ne dépassera pas 18 avions MC et 10 avions LC (rappelons qu'en novembre la Direction parlait de lignes et non d'avions...). Cet accord serait à durée indéterminée.

 L'arnaque: Un accord à durée indéterminée peut être dénoncé à tout moment par l'une des 2 parties: celui-ci resterait alors en vigueur 15 mois maximum... Peut-on croire que cet accord résistera à la prime de surintéressement sur la rentabilité de BOOST promise aux PNT ?

 2.    une garantie sur l'emploi :

 L'ACG soumis à signature précise que "l'entreprise s'engage à ne procéder à aucun départ contraint de PNC pour motif économique sur la durée du présent accord. En cas de situation économiquement critique de l'entreprise qui pourrait remettre en cause sa pérennité [...], l'entreprise pourra prendre toute mesure appropriée et proportionnée à la situation..." Cf préambule de l'ACG.

 "Toute mesure", cela exclut-il les licenciements???

 Rappelons qu'en octobre 2015, AF annonçait une cessation d'activité proche, s'il n'y a pas eu alors de licenciements,  c'est que l'ACG 2013-2016 avait une VRAIE garantie d’emploi, sans un "En cas de situation..." dès son préambule.

  

 

4.    CONTENU DU PROJET D’ACCORD 2017-2021 OUVERT A SIGNATURE

  Pour vous aider à décrypter cet accord, nous avons relevé tous les changements en vous indiquant :

 en vert, les points d'amélioration    

en rouge, les efforts de productivité et/ou économiques

 en noir, les mesures qui dépendent  d'une appréciation personnelle

Vous trouverez le décryptage complet dans le fichier PDF que vous pouvez télécharger ci-dessous

Bonne lecture!  


À télécharger

Décryptage Projet ACG 2017-2021 PDF

Y Vous aimerez aussi…

Projet Rise and Fly = Mort des GP

Small_29-17_rise_n_fly_gp

Il y a quelques jours, nous avons appris par des sources non-officielles que, dans la plus grande discrétion, l'entreprise souhaite mettre en œuvre une offre «innovante» pour les passagers. Air ... Lire la suite 

UNSA Tribune Septembre 2017

Small_27-17_unsa_trib_sept_17-

La réunion mensuelle des délégués du personnel permet à l’UNSA PNC d’aborder avec la Direction d’Air France toutes questions relatives au quotidien du PNC, conditions de travail, hébergement, indem... Lire la suite 

En Direct CA n° 19

Small_en_direct_ca_19

Les étés se suivent mais ne se ressemblent pas ! Un an, jour pour jour, après le conflit le plus long de l’histoire PNC, le conseil d’Air France s’est réuni dans une ambiance tout autre. Le... Lire la suite 

Mort des PNC sur Ordonnances

Small_visuel_site_greve_ordonnances

5 ordonnances ont été renduespubliques par le Premier Ministre et la Ministre du Travail le 31 août dernier. L’objectif étant,selon les termes de la Ministre du Travail de « changer l’état d’e... Lire la suite 

Assignation pour négociations déloyales : Nouvelle audience le 20 octobre 2017

Small_assignation_aout_2017_visuel_site

Dans le cadre de la procédure lancée par l'Intersyndicale PNC (SNPNC-UNSA PNC) concernant, notamment, la mise en place et la négociation du projet Boost (Compagnie Joon) excluant la population PNC ... Lire la suite 

APRES CONSULTATION DE SES ADHÉRENTS, L’UNSA PNC SIGNE L’ACG 2017-2022 ET L’ACCORD DE PÉRIMÈTRE BOOST

Small_24-17_signature_apres_consultation

La consultation que nous avons lancée est maintenant achevée. Nos adhérents ont participé très nombreux et se sont prononcés à 61,6 % en faveur d'une signature des 2 accords.L'UNSA PNC, selon son... Lire la suite