Imported Layers Icon Icon Logo Logo Logo Logo Group 2 Group Group Group calculator Circles Shape Group Page 1 Faacebook 001-notepad Group Page 1 Group Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Icon Group 3 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Group 54 Page 1 Group 52 Page 1 Icon Group Icon Icon Icon padlock Icon contact-book Icon Twitter warning

4 années au service des PNC

Ces 4 dernières années furent une longue période d’incertitudes marquée par une gouvernance folle avec un manque de stratégie patent qui s’est souvent manifesté par des attaques contre notre métier. Ainsi, le mandat de vos représentants de L’INTERSYNDICALE PNC s’est déroulé sous le double signe de la résistance et du combat.

 

RAPPEL HISTORIQUE

Ce mandat a été marqué par la présidence DE JUNIAC, qui, à peine arrivé, a dénoncé tous les accords dont notre Convention PNC et n'a eu comme seule politique pour redresser l'Entreprise que de supprimer des emplois.

Le paroxysme de ce règne fut l’épisode de la chemise arrachée en octobre 2015... Evénement, rappelons-le, motivé par une série de mensonges très graves qui consistaient à faire un chantage auprès des salariés pour exiger d'eux des efforts toujours plus importants. Fin 2015, la direction laissait entendre un possible dépôt de bilan alors qu'en janvier 2016 des bénéfices étaient annoncés.

S'en est suivie la présidence JANAILLAC, autre style mais mêmes procédés, avec un plan TRUST TOGETHER qui s'est traduit par le sacrifice d'une population : les PNC. Épisode d'Air France très compliqué, durant lequel les PNC ont largement été désignés comme les principaux coûts à abattre avec la mise en place de JOON qui sous-traitait notre métier (un comble dans une compagnie aérienne).

Nous sommes heureusement sortis de cette impasse grâce à une intersyndicale PNC, PNT, PS. Les salariés d'Air France ont largement voté "NON" à la consultation de M. JANAILLAC qui avait mis son poste en balance. Sa démission mettra ainsi fin à cette politique mortifère pour notre Compagnie.

Si l'on doit retenir deux choses de ces deux présidents, c'est que leurs seules solutions étaient l'attrition d'Air France et l'austérité pour ses salariés.

 

QUEL BILAN POUR L'INTERSYNDICALE PNC ?

Un ACG signé pour plus de 5 ans.
En dépit de cette conjoncture anti-PNC, nous avons réussi en 2017 à re-signer un Accord Collectif pour une durée de plus de 5 ans, ce qui était loin d'être gagné. La direction avait fait une 1ère proposition d’1 an et demi, avec comme seul but de dégrafer la rémunération de tous les PNC dès cette "pause" terminée. Nous avons lutté et finalement réussi à force de travail et de détermination.

Notre CE lignes préservé.
L'arrivée des ordonnances Macron a largement modifié l'organisation des entreprises, de la représentation des salariés des Comités d'Entreprise. L’INTERSYNDICALE PNC a réussi un véritable tour de force en exigeant de l’entreprise une signature dans notre ACG qui l'engage à préserver le périmètre de notre CE lignes existant, c'est à dire commun PNC-PNT.

Il faut saluer l’engagement remarquable de nos élues UNSA PNC et SNPNC-FO, Sandra MOORE RIEUTORD, Secrétaire du CE Lignes et Christelle CAZARRÉ Trésorière adjointe, qui, par leur travail consciencieux, ont su gérer et protéger notre CE lignes en bon équilibre avec les autres membres du Bureau élus SNPL.

Malgré la baisse des effectifs liée aux différents PDV et à la perte de l'activité due à JOON, ils ont réussi, ensemble, à préserver le niveau de subventions pour nous tous. Sans cette confiance et ce travail opiniâtre, notre CE lignes aurait certainement explosé.

Une CRPN plus forte.
Autre tour de force. À l'issue des élections CRPN, boycottée par un syndicat PNC, vos élus de L’INTERSYNDICALE PNC SNPNC et UNSA-PNC ont su s'unir avec les élus PNT pour placer pour la première fois de son histoire à la tête de la CRPN un navigant et non un représentant des employeurs.

C'est un changement inédit et primordial dans ce contexte particulier où les négociations sur l'avenir des retraites et des caisses professionnelles complémentaires, comme la nôtre, vont se jouer. Une telle alliance pèsera en faveur des PNC face aux enjeux qui sont dans la balance.

La fin de JOON et le retour de l'activité, des PNC et des avions à AIR FRANCE.
Enfin, récemment, avec l'arrivée de Ben SMITH, L’INTERSYNDICALE PNC a passé plus de 4 mois en négociation pour arriver à un résultat inespéré pour notre métier qui vient rompre une spirale infernale : le retour de l'activité à Air France !

Dès le dévoilement du projet BOOST, L’INTERSYNDICALE PNC s'est opposée farouchement à ce projet par de grosses grèves qui n'ont malheureusement pas eu le succès escompté face à ce projet décidé d’avance.

JOON, c'était la sous-traitance honteuse du métier de PNC, une concurrence interne déloyale à Air France et, à terme, la fragilisation de tout notre métier et un transfert progressif de notre activité dans cette filiale.

L'Intersyndicale avait travaillé pour attaquer cette compagnie à travers le délit de marchandage dont le montage et le modèle présentaient de graves atteintes à notre compagnie et surtout à notre métier.

Nous avons heureusement obtenu un dénouement plus rapide et plus heureux qui permet aux lignes de revenir dans le giron d'Air France, créant ainsi un nouveau souffle pour l'ensemble des PNC, avec de nouvelles embauches et de la promotion CC, CCP. Et, dans un même temps nous en avons réussi à obtenir également une stabilité planning que nous attendions tous depuis plusieurs décennies !

Aujourd’hui, nous sommes fiers d’avoir un vrai bilan pour lequel nous avons œuvré collectivement afin d’honorer le mandat que vous nous avez confié.

Notre savoir-faire, notre technicité acquis au fil des négociations, nous continuerons de les mettre au service de notre métier.

Nous avons permis de renforcer le pouvoir d'achat des PNC. Nous avons renoué avec le développement de notre activité et des embauches PNC, nous avons préservé notre CE lignes.

Tout cela grâce à une chose : NOTRE UNION.
Si nous choisissons de repartir en Intersyndicale, c’est pour mieux protéger les PNC. Les pilotes restent un exemple : leur solidarité syndicale rend leur corporation intouchable.
 
En votant pour la liste intersyndicale SNPNC/FO – UNSA PNC Aérien Air France, vous faites le choix d’un bloc fort pour la défense de notre métier
que l’éparpillement des diverses candidatures rend vulnérable ;
 
NOUS CROYONS EN L’UNITÉ ET TRAVAILLONS POUR LE COLLECTIF.
 
L’INTERSYNDICALE PNC EST FORTE GRÂCE A VOUS.
 
VOTEZ L'INTERSYNDICALE SNPNC-FO UNSA PNC Aérien Air France,
ASSUREZ LA FORCE DE REPRÉSENTATION DES PNC AIR FRANCE.

Télécharger notre Tract en PDF : 4 années au service des PNC

À lire aussi