Imported Layers Icon Icon Logo Logo Logo Logo Group 2 Group Group Group calculator Circles Shape Group Page 1 Faacebook 001-notepad Group Page 1 Group Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Icon Group 3 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Group 54 Page 1 Group 52 Page 1 Icon Group Icon Icon Icon padlock Icon contact-book Icon Twitter warning

CDD et CQP quel avenir ?

Chers Collègues,

Par votre lettre ouverte à l’attention de tous les syndicats PNC Air France, vous nous demandez d’agir en votre nom pour que les promesses d’embauches qui vous auraient été faites par la Direction d’Air France soient tenues.

Nous tenons d’abord à réaffirmer ici notre opposition à l’utilisation de contrats précaires (CDD, Alternants) chez les hôtesses et stewards, contrats subventionnés et encouragés par l’État, alors que les besoins en CDI sont manifestes.

Face à la situation de fatigue psychologique que vous décrivez et à la déception légitime qui est la vôtre alors que l’entreprise n’a pas tenu ses engagements à votre égard, nous déplorons le courrier de fin de contrat rédigé par l’encadrement PNC.

Non content de vous annoncer votre départ de l’entreprise, on vous invite à passer au secteur, pour un retour d’image, en espérant que vous garderez un bon souvenir de votre expérience dans les équipages PNC d’Air France.

Quel mépris pour vous tous dont la motivation et l’engagement pour promouvoir l’image d’Air France sur notre territoire et à l’étranger n’est plus à prouver.
Soyez assurés qu’en tant que syndicats représentatifs dans l’entreprise, nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que vous puissiez un jour l’intégrer en CDI mais que la politique d’embauche appartient à la seule Direction.

A ce stade, l’Accord Collectif PNC 2017-2022 prévoit l’embauche de 500 PNC à Air France.

Nous restons déterminés à voir intégrer en CDI les PNC en contrats d’alternance et à durée déterminée dans les plus brefs délais.

Nous nous engageons à faire valoir auprès de la Direction la plus value que vous représentez pour la Compagnie Air France.

L’Intersyndicale PNC

À lire aussi