Imported Layers Icon Icon Icon Logo Logo Logo Logo Group 2 Group Group Group calculator Circles Shape Group Page 1 Faacebook 001-notepad Group Page 1 Group Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Icon Group 3 Informations bancaires Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Group 54 Page 1 Group 52 Page 1 Icon Group Icon Icon Icon padlock Icon contact-book Icon Twitter warning

communiqué de presse du 1er octobre

La Presse se fait l'écho ces derniers jours de la communication de la Direction d'Air France concernant le temps de travail des hôtesses et stewards. Jugée peu productive, l'Entreprise dit vouloir faire passer notre durée du travail de 650H à 750H de vol soit l'équivalent de plus d'un mois de travail.  Ce serait là le Graal pour réduire ce sacro-saint écart de compétitivité avec nos concurrents !    L'UNSA PNC AF s'étonne de cette communication puisque les dispositions contractuelles en vigueur depuis de nombreuses années fixent la durée maximale du travail à 784H dans l'année civile donc bien plus que les 750H affichées.  Alors, pourquoi n'atteignons-nous pas cet objectif ?   D'abord, à cause d'une gestion des plannings des personnels navigants catastrophique. Ensuite,  parce que la Direction d'Air France n'a eu de cesse de réduire son activité en propre pour développer celle de ses filiales. Enfin et surtout parce que l'accord de compétitivité Transform 2015 qui devait générer de la croissance a, dans ce contexte, créé un sureffectif majeur que les plans de départ volontaires n'ont pas permis d'absorber.   JUNIAC, via son Plan Perform n'a qu'une ambition aujourd'hui. Sa communication sur le temps de travail des PNC est l'arbre qui cache la forêt. Disons la vérité : il ne s'agit  pas de nous faire travailler plus, mais bien de réduire notre salaire.   Le projet Perform tel qu'il est présenté est inacceptable. Qui accepterait de travailler tous les mois 10 heures supplémentaires gratuitement ? Les PNC d'Air France sont au niveau des normes nationales, ni plus ni moins. Le Code des Transports tout comme notre Accord Collectif, fixe la durée normale du travail à 75 heures de vol mensuel et prévoit qu'au-delà de cette norme les heures de vol effectuées sont considérées comme des heures supplémentaires majorées à 25% (article D422-8 du Code des Transports et AC PNC AF 2013-2016).   Le projet d'Air France est purement et simplement la remise en cause des 35 heures pour un retour non pas aux 39 heures mais bien au-delà !   Nous PNC, nous constatons chaque jour que nos avions sont pleins. Nous avons enregistré des taux de remplissage historiquement élevés et le prix du carburant n?a jamais été aussi bas ! Comment alors justifier d'aussi mauvais résultats avec une conjoncture aussi favorable ?   L'UNSA PNC AF ne s'engagera pas dans une négociation qui vise à créer un nouveau type de salariat très en vogue aujourd'hui, le salariat « bénévole ». L'UNSA PNC AF en signant l'Accord Transform 2015 et ses 20% de productivité supplémentaire a prouvé sa capacité à s'engager dans des mesures visant à réduire l'écart de compétitivité des PNC d'Air France avec les concurrents. Le mépris affiché depuis par notre direction envers les partenaires sociaux qui eux, ont respecté leurs engagements est scandaleux.   En agissant ainsi cette Direction a rompu toute possibilité de dialogue social. Manifestons massivement le 5 Octobre devant le Siège d'Air France (coté de rue de Paris)en uniforme de 10h à 14h. L'avenir de notre emploi et de notre métier est en jeu.

Contactez-nous

Nous répondrons à toutes vos questions dans les plus brefs délais.

*
*
*
*
*
Ou par email unsapncaf@gmail.com