Imported Layers Icon Icon Icon Logo Logo Logo Logo Group 2 Group Group Group calculator Circles Shape Group Page 1 Faacebook 001-notepad Group Page 1 Group Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Icon Group 3 Informations bancaires Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Group 54 Page 1 Group 52 Page 1 Icon Group Icon Icon Icon padlock Icon contact-book Icon Twitter warning

communiqué de presse intersyndical du 5 octobre

Ce jour les salariés de l'entreprise se sont exprimés à travers toute la France. Plusieurs cortèges réunissant l'ensemble des catégories du personnel d'Air France se sont retrouvés ce matin devant le siège social de la compagnie, puis se sont dirigés vers l'aérogare 2 de Roissy. Réunis afin de revendiquer le maintien de l'emploi et du savoir-faire AF au sein de l'entreprise à laquelle tous les salariés sont attachés, les participants à ce cortège ont défilé pacifiquement.Une occasion de battre en brèche les clivages entre catégories de personnel savamment entretenus par la direction d'Air France et ses relais. Une belle unité également pour réaffirmer les liens de solidarité qui font le socle historique et social de notre entreprise. Ce socle est indispensable pour garantir la chaîne de sécurité de nos passagers.Au-delà d'Air France même, ce sont des dizaines de milliers d'emplois du bassin Francilien, de province et des DOM qui sont concernés par les restructurations en cours, ainsi qu'une contribution à hauteur de 2,5 % du PIB français.Les salariés ont réagi aux annonces du Président d'AF faites au cours du Comité Central d'Entreprise. Ils dénoncent les décisions de réduction de l'activité alors même que l'entreprise redevient profitable (résultat attendu de l'ordre de 400 M d'euros) dans un secteur d'activité en forte croissance.Les salariés ont également réagi à la menace de transférer notre activité, soit les flux de passagers, à la partie hollandaise de l'entreprise par le hub d'Amsterdam avec les conséquences en termes d'emploi et de perte de la richesse produite.Air France n'est pas seulement un fleuron industriel mais aussi un vecteur de la culture et de la diplomatie française de sorte que le gouvernement ne saurait se désintéresser de la manière dont notre entreprise est gérée. Or, un dialogue social consternant et la succession de plans d'austérité ont fait perdre la maigre confiance que les salariés pouvaient conserver en leurs dirigeants.Aujourd'hui, avec pour seul bagage une politique RH exclusivement réductrice d'emplois et des coups d'éclat médiatiques, la Direction n'est pas parvenue à convaincre les personnels.Seul un projet industriel fondé sur un développement fédérateur et ambitieux pourra susciter l'adhésion de l'ensemble des salariés d'Air France.Un engagement fort du gouvernement sur la préservation d'un contexte concurrentiel équitable est crucial. La solution aux problèmes d'AF sera issue d'une concertation entre les parties que sont les organisations professionnelles, l'équipe dirigeante et le gouvernement dont les arbitrages sont une des clefs principales pour garantir un avenir à la compagnie.Cette concertation devra porter sur : la stratégie de développement de l'entreprise le maintien de l'emploi les capacités d'investissements 

Contactez-nous

Nous répondrons à toutes vos questions dans les plus brefs délais.

*
*
*
*
*
Ou par email unsapncaf@gmail.com