Imported Layers Icon Icon Logo Logo Logo Logo Group 2 Group Group Group calculator Circles Shape Group Page 1 Faacebook 001-notepad Group Page 1 Group Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Icon Group 3 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Group 54 Page 1 Group 52 Page 1 Icon Group Icon Icon Icon padlock Icon contact-book Icon Twitter warning

Compte Rendu CE Octobre 2018

1- Infos du bureau du CE:

  • Inscription soirées Noël : 77% de réservation. Astérix est pratiquement complet et Disney 30 novembre aussi.

  • Bons de Noël : Cette année, grâce à une bonne gestion de notre CE, des bons  (Sodexo) de 100€ par enfant et 140€ par adulte actif seront envoyés.

  • Netflix : rupture de stock à venir (très gros succès). Micromania, notre fournisseur, n’arrive pas à alimenter le stock car la demande est trop importante.

  • Repas Noël au restaurant  du CE: 13 décembre

 

2- Infos du Président du CE

  • Evolution du process des DDA : le bloc réserve sera positionné après le passage des DDA 1 et 2, à compter des plannings de janvier. Crew Mobile permet dorénavant l’échange des vols.

  • Emport obligatoire du Cabin Pad pour l’ensemble des PNC à compter du 01 décembre 2018 (cet emport est réglementaire pour les maitrises car inscrit au Manex A et ce n’est qu’une consigne professionnelle pour les PNC. Un rappel managérial pourra donc être fait en cas d’oubli répété. Des prises pour recharger les Ipad seront installées dans les salles de briefing.

  • Questions de l’UNSA PNC : demande du retour des IR sur l’escale de CCS puisque les consommations peuvent être réglées maintenant en euros et dollars, demande de l’UNSA d’avoir des chambres pour les PNC côté « city view »  à l’hôtel de HKG pour pouvoir bénéficier d’une lumière naturelle. Mr Caron reviendra vers nous pour nous donner sa réponse. Réserve déclenchée sur le CAI, vol opéré par Joon !! Pour quelles raisons ce vol est régulièrement opéré par AF ???  quel service doit-on effectuer ? un point complet sera fait sur Joon à la session du mois de Novembre.

  • Embauche CDD  en CDI : à compter d’avril, les hypothèses d’embauche seront finalisées en janvier, février, mais elles sont estimées à environ 260 sur 2019.

  • Escales à prescriptions : Mr Caron précise que les PNC qui ne respecteraient pas les prescriptions sûreté dans les escales concernées devraient ou pourraient être reçus par leur hiérarchie pour non-respect de consignes ! Si problème à l’escale, responsabilité du PNC et de l’Entreprise engagée !! Donc même si le CE subventionne des activités dans ces escales, la prescription est prioritaire, (escale de NBO concernée surtout avec les safaris). Le CE n’a pas les moyens ni les prérogatives pour adapter les offres en fonction des prescriptions  de la sûreté.

  • Renforcement des équipes du CPPE pour pouvoir mieux répondre à toutes les demandes PNC et donc améliorer la satisfaction et la qualité des réponses.

  • Problème pour les contrats de travail des PNC étrangers (brésiliens et japonais) : Suite au procès en appel ( exécutoire) gagné par l’UNPNC-CFDT. Pour info, l’UNPNC-CFDT a assigné l’entreprise devant le TGI de Bobigny en 2015 dans le but de faire annuler l’accord régissant les PNC nés hors union Européenne, sur le motif d’une discrimination liée à la nationalité . Le service juridique d’AF se penche sur la question pour leur proposer un avenant à leur contrat de travail en utilisant leur niveau de langue pour pouvoir être en conformité avec la loi et ainsi leur garantir leurs avantages (billets S1 etc…)( Merci l’UNPNC-CFDT ,qui en allant sur ce terrain, a mis dans l’embarras les PNC étrangers qui sont en majorité contents de leur contrat.) Pas de pourvoi en cassation de la part d’AF. Dossier à suivre.

 

3- Information sur le programme des vols Hiver 2018-2019 CC/MC:

CC/MC : Contexte domestique impacté par le train (BOD et Bretagne) donc – 2 coques avion, baisse d’activité.

LC : économie de la ligne TPE : remplissages bons mais objectifs non atteints pour le moment.

Prix du baril en hausse impactant les comptes.

Effectifs pilotes : des Pilotes Hop sont toujours en attente de passer chez AF.

Réduction des vols vers la Havane à cause du manque de capacité hôtelière.

 

MISE AU POINT

Les élections approchant, certains syndicats cherchent à se vendre par tout moyen. Pourquoi pas, cela fait partie du jeu, de faire croire qu'ils sont dans le jeu ! Cependant, il est parfois difficile de faire un compte-rendu exact d'une réunion à laquelle ils n'assistent pas. Nous devons apporter quelques correctifs sur les infos diffusées par l'UNPNC-CFDT pour éviter que seules des informations erronées ne circulent.

 

Sur l'utilisation des XCM :

la direction a bien précisé qu'il est possible de les utiliser en amont ou en aval de votre mission (vol, ou activité sol) dans un délai raisonnable, c'est à dire moins de 24h.

Par exemple, si vous êtes provincial(e) et que vous devez effectuer une activité matinale, utiliser un XCM est toléré si vous montez la veille (mais pas 2 jours avant).

Activités en escales subventionnées dans les zones à prescription :

Attention : Le CE lignes n'a pas les moyens, ni les prérogatives de décider quelles sont les escales où l'on peut avoir des activités en dehors des hôtels. Les informations ne sont donc pas actualisées par rapport aux prescriptions de la sûreté. Seules prévalent les consignes de sûreté qui sont données aux PEQ par l'entreprise. Si vous décidez de sortir des hôtels pour faire des activités dans ces escales, vous risquez d'être convoqué par votre management dans tous les cas, non pas seulement en cas d'accident ! Air France est en effet responsable de ses salariés.

 

Eventuelle scission de notre CE lors du prochain mandat : 

Nous ne savons quel est intérêt de l'UNPNC à vous faire croire que nous sommes au bord d'une scission de notre CE en un CSE pilotes et un CSE PNC et qui serait de plus cautionnée par certains syndicats PNC...

Fake News ! Nous nous devons de rétablir la vérité. Un élu au CE a posé la question sur la possibilité d'éclatement de notre CE actuel.

La Direction a été claire : un accord majoritaire a été signé par vos syndicats représentatifs SNPNC, UNSA PNC, UNAC pour pérenniser le périmètre de notre CE dans la mise en place du futur CSE. Cet accord majoritaire est valable et la Direction n'a aucune volonté de s'y opposer.

Rappelons d'ailleurs que vos syndicats SNPNC et UNSA PNC avaient exigé de la Direction, lors de la signature de notre Accord Collectif, qu'elle s'engage à maintenir notre CE dans sa forme actuelle (clause présente dans le préambule).

Les élus de l’IS PNC (SNPNC - UNSA PNC) ont bien rappelé, lors de la session du CE, leur attachement profond à un CSE commun Pilotes - PNC et que nous ferons tout pour préserver une gestion commune. Notre bilan plaide d'ailleurs en faveur de sa reconduction.

Alors pourquoi ces bruits et cette stratégie de la peur utilisée par l'UNPNC ?

Le SNPL a tenu ce matin à expliquer l'origine de ces bruits. Actuellement des négociations ont lieu pour mettre en place le nouveau CSE, nouvelle mouture des CE exigée par la loi travail Macron. L'entreprise cherche peut-être à passer pour le bon élève aux yeux du gouvernement en voulant appliquer au mieux les directives de cette loi et en restreignant énormément les moyens, au risque de mettre à mal la représentation et la défense des salariés et surtout bafouant les particularités de nos métiers de navigants. Les gros CE comme le nôtre sont les plus pénalisés.

Le SNPL estime que la proposition actuelle de la direction leur est très défavorable, ce qui est vrai, mais l'est aussi pour les PNC. 

Les pilotes considèrent donc que le futur CSE pourrait être préjudiciable à leur métier et pourraient être contraints de faire un recours pour obtenir leur propre CSE. Ils affirment que ce n'est en aucun cas une volonté de casser notre périmètre actuel du CE. La responsable c'est l'entreprise qui s'entête à ne pas vouloir respecter la spécificité de nos métiers et cherche à fragiliser la protection des navigants.
Quoiqu'il en soit, au vu le l'accord de périmètre signé par vos syndicats représentatifs PNC, il y a peu de chance que ce recours, s'il devait être posé, puisse aboutir. Donc pas de panique !!! Il n'y a aucune volonté des syndicats PNC représentatifs de cautionner une scission de notre CE actuel.
C’est à la direction de faire preuve de bon sens dans la mise en place du futur CSE, en permettant aux élus d’exercer leurs mandats dans des conditions correctes (Loi de modernisation du dialogue social...) !

 

PNC Japonais et Brésiliens : 

L'UNPNC a oublié de mentionner dans son compte rendu de session CE (à laquelle ils ne peuvent assister, mais qu'ils essaient quand même de vous faire croire que si ) que leur syndicat de rattachement la CFDT a fait un procès contre Air france pour dénoncer le caractère discriminant d'avoir un contrat de travail en fonction de sa nationalité. Soit, cela peut s'entendre et Air france a d'ailleurs perdu. Seul souci, c'est que certaines dispositions liées au contrat de travail de travail de ces PNC sont très utiles pour eux, comme les S1 pour rentrer chez eux ou pour voir leur famille.... La direction du PNC AF a décidé de maintenir ces dispositions (et nous l’en félicitons????), malgré le résultat du procès, pour ne pas pénaliser les PNC concernés, et étudie juridiquement la façon dont ils pourraient rétablir ces dispositions (facilitantes pour ces PNC). Une piste serait peut-être de donner par avenant ces dispositions à tous les PNC disposant d'un 5 dans ces langues. Voir publications précédentes sur le sujet.

 

Pour toute question relative au CE, nous ne pouvons que vous conseiller de les poser aux élus CE (SNPNC-UNSA) qui eux, participent aux débats de chaque session CE (mensuelle).

À lire aussi