Imported Layers Icon Icon Logo Logo Logo Logo Group 2 Group Group Group calculator Circles Shape Group Page 1 Faacebook 001-notepad Group Page 1 Group Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Icon Group 3 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Group 54 Page 1 Group 52 Page 1 Icon Group Icon Icon Icon padlock Icon contact-book Icon Twitter warning

Dans le DDA jusqu'au cou

Pendant les négociations de l'ACG en 2016 et 2017, l'UNSA PNC avait émis de sérieuses réserves sur le nouveau système DDA à points positifs. Nous n'étions pas favorables au projet de l'UNAC qui visait à remettre en cause l’ancienneté et qui surtout était né d'une tête farfelue qui avait décidé que les PNC devaient arrêter de planter les vols Afrique ! Quand on veut être plus royaliste que le roi...

Dès le début, l'UNSA avait mis en garde sur l'application d'un mécanisme non abouti qui risquait de créer de grandes disparités chez les PNC. Disparités qui, sans remise à zéro totale chaque année, allaient se répercuter sur toute la suite d'une carrière...

La Direction a tout de suite adoubé ce projet (né peut-être d'une relation incestueuse) sans réfléchir aux conséquences.

Bref, en juin 2017, quand nous avons dû signer le nouvel ACG, l'UNSA PNC a alors tenté une dernière fois de faire retirer ce système de "bons points" non réfléchi, mais comme l’UNAC s’était déjà empressé de signer seul une première mouture de l’ACG (entérinant ce projet de DDA et les rotations adaptées), nous n'avons pas été entendus. La Direction ne voulant pas "froisser" un partenaire historique.

Le monstre est né sans pouvoir l'étouffer avant ...

Dès janvier 2018, toujours conscients du "BORDEL" dans lequel nous avions mis les pieds, nous avions demandé à la direction une conciliation pour faire une remise à zéro des compteurs en avril 2018 qui permette de trouver des solutions et de réfléchir à la façon de sortir de ce pétrin.

Cette ultime remise à zéro, qui était pourtant inscrite dans l’accord, a été refusée par l’UNAC et donc par la direction... Un système boiteux a finalement été retenu avec une remise à zéro partielle et un bidouillage pour les PNC du MC qui arrivent sur LC.

Mais aujourd'hui, 2 ans après la mise en place et malgré ces timides amendements, le système révèle toutes ses limites et a engendré des situations inextricables. Beaucoup de PNC sont contraints à des combines pour se retrouver le moins lésés possible.

Et encore, cela n'est pas toujours possible, car cette non remise à zéro des points positifs jusqu’à la fin de carrière pose un problème majeur : les PNC en maladie, en maternité et même en AT sont directement et durablement impactés.

Un exemple simple : si une ou un PNC se retrouve en AT pendant 10 mois, sa non activité génère un écart par rapport aux autres, qu’elle ou il ne pourra jamais rattraper sur toute sa carrière même en posant des vols positifs tous les mois... C'est ce que sont contraints de répondre les agents de planning aux PNC victimes de cette situation ! Nous sommes ici dans une illégalité totale car la maladie, la maternité ou encore pire l’AT, ne peuvent être discriminants selon le Code du travail.

Donc fini de jouer ! La Direction doit maintenant se ressaisir et arrêter de se voiler la face :  il faut sortir rapidement de cette impasse pour retrouver un système égalitaire et transparent. Les DDA qui structurent souvent la vie de tous ne peuvent être le produit de combines ou du hasard des vols qui tombent sur le planning. Personne n'est à l'abri d'être un jour malade ou en AT et personne ne doit le payer jusqu'à la fin de sa carrière.

Nous avions prévenu : toucher à un système de DDA qui a été le fruit de réflexions et de négociations des années durant n’est pas sans conséquences. La Direction botte toujours en touche en prétextant que les syndicats doivent s'entendre pour trouver une solution. Mais entre l'UNAC qui n'accepte aucune remise en question, ou d'autres qui ne veulent pas se prononcer alors qu'ils ont été plébiscités par les PNC pour tout changer... Rien ne bouge !

A l'UNSA PNC, nous avons une position claire qui a été votée par 98% de nos délégués lors de notre dernière section : nous voulons le retour à l'ancien système qui était beaucoup plus simple et n'engendrait pas des inégalités aberrantes et illégales. Bien entendu, nous souhaitons un retour différé dans le temps afin que les PNC qui ont joué le jeu puissent profiter des points qu'ils ont volontairement accumulés.

Le système à l'ancienneté et la remise à zéro annuelle, nous semblent le plus approprié en attendant de peut-être trouver un système de planification différent avec le PBS.

L'UNSA PNC est très attaché à l'égalité de traitement et s'inscrira toujours contre toute forme de discrimination. Nous demandons que la Direction prenne ses responsabilités et fasse cesser ce système par la révision de ce chapitre.

 

 


À lire aussi