Imported Layers Icon Icon Logo Logo Logo Logo Group 2 Group Group Group calculator Circles Shape Group Page 1 Faacebook 001-notepad Group Page 1 Group Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Icon Group 3 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Group 54 Page 1 Group 52 Page 1 Icon Group Icon Icon Icon padlock Icon contact-book Icon Twitter warning

Débrief CSE du 20 mai 2020

La session du CSE s'est tenue aujourd'hui

Nous tenons d'abord à saluer le travail de nos élus au bureau du CSE qui œuvrent chaque jour, alors que les salariés du CSE sont eux mêmes en activité partielle pour trouver des solutions avec les prestataires de voyages, colonies de vacances, billeterie et gérer les annulations et les remboursements le cas échéant. 

Nous avons communiqué à plusieurs reprises à ce sujet et vous trouverez toutes les informations via le site du CSE Lignes ou notre application UNSA PNC disponible sur App Store ou Android. 

A l'écoute des salariés et face aux difficultés que nous rencontrons, les membres du bureau du CSE ont décidé, à partir du 2 juin,  de subventionner les Chèques Vacances à hauteur de 50 % iso 30%. Le plafond des chèques vacances  a également été relevé à 400€ (iso 150€) pour les agents et à 140€ (iso 45€) pour les enfants. (Sous réserve de subvention disponible) Encore une fois, MERCI ! 

Une réouverture du restaurant d'entreprise est envisagée entre le 8 et 15 juin mais dans le cadre de contraintes sanitaires très strictes, ce qui devrait limiter son accès à une centaine de personnes. Les repas servis seront froids (sandwicherie et salades). service du midi uniquement du lundi au vendredi. Les cafétérias resteront fermées jusqu'à nouvel ordre

Un CSE Extraordinaire devrait être programmé dans la semaine du 25 mai afin de faire le point sur les conditions de reprise des activités à la cité PN et la réouverture de certains sites prévus le 02 juin. 

Nous avons bien entendu abordé la situation économique de l'entreprise suite à la publication des résultats. Air France n'échappe pas à la règle, ils ne sont pas bons. Sans l'obtention des prêts garantis par l'état qui est vitale pour le Groupe AF, les salaires n'auraient pas été versés en Juillet. C'est une crise sans précédent que nous traversons et nous ne sommes malheureusement pas les seuls ! 

Pour ce qui concerne notre activité, elle va croissante sur l'ensemble des réseaux mais sera encore très loin de celle d'avant la crise avant au moins deux à trois ans d'après les hypothèses fournies par la Direction. L'activité partielle est prévue jusqu'au 31 décembre 2020 mais son taux pourra varié d'un service à l'autre en fonction des besoins. 

Une reprise des découchers est prévu sur MC/CC dès le mois de Juillet. La réouverture d' Orly pourrait se préciser

La Direction du PNC laisse entendre que la mesure MCPT4 ne pourrait pas être prolongée dès le mois de Juillet. Nous nous exprimons sur ce point en regrettant une décision qui nous paraît hâtive et encore inadaptée à ce stade.

Nous sommes informés de négociations en cours concernant une rupture conventionnelle collective avec les pilotes avec une volonté d'aboutir à la signature d'un accord fin mai début juin. Le nombre de départs souhaité reste encore à déterminer à ce jour nous dit la Direction. 

Pour ce qui nous concerne, les quatre syndicats représentatifs PNC seront convoqués dès la semaine prochaine pour discuter de mesures susceptibles d'absorber le sureffectif lié aux conséquences de la crise et au nouveau plan de transformation qui s'annonce. Le DRH PNC, Laurent Chambrey, insiste sur le fait que la RCC (rupture conventionnelle collective) fait partie d'un ensemble de dispositifs qui peuvent répondre à la situation que nous traversons mais que c'est un outil parmi d'autres......Nous n'avons pas réussi à en apprendre davantage mais çela ne saurait tarder". Nous vous tiendrons informés. 

Enfin, suite à notre demande en CSSCT, des visières seront enfin mises à disposition dans les EPIMAT dès ce soir. Le port du masque associé est obligatoire.

Breaking news : à l'heure où nous publions ces nouvelles, nous avons appris comme tous les salariés par Flash Actu l'arrêt anticipé de la flotte des A380 initialement prévu en 2022. 

À lire aussi