Imported Layers Icon Icon Logo Logo Logo Logo Group 2 Group Group Group calculator Circles Shape Group Page 1 Faacebook 001-notepad Group Page 1 Group Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Icon Group 3 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Group 54 Page 1 Group 52 Page 1 Icon Group Icon Icon Icon padlock Icon contact-book Icon Twitter warning

IS AF : La Direction Générale à la dérive

Communiqué de Presse de l’intersyndicale Air France

La Direction Générale à la dérive !

Depuis quelques jours, faisant suite aux résultats du premier semestre 2018 d’AFKLM, largement salués par les places financières, M. Franck TERNER, actuel Directeur Général d’Air France, se répand dans les médias pour tenter de justifier l’inqualifiable cascade d’annulation des vols cet été (240 vols annulés depuis le début de la période estivale en attendant le bilan définitif de la saison !). Son discours totalement indigne d’un dirigeant consiste à faire porter la responsabilité de ses erreurs sur ses salarié(e)s, quand n’importe quel autre manager en aurait depuis longtemps tiré à titre personnel la seule conclusion qui s’impose.

Cette posture totalement mensongère vient, une fois de plus, souligner l’incompétence d’une direction générale qui ne comprend pas les problématiques d’une compagnie aérienne et qui est incapable d’anticiper ses besoins. Si l’annulation de ces très nombreux vols a des origines multiples, la part la plus importante revient aux conséquences des projets d'entreprise fondés uniquement sur la baisse de tous les coûts, y compris les investissements les plus vitaux pour le fonctionnement opérationnel de l’entreprise, et les purges dans les effectifs que les dernières Directions successives imposent depuis des années.

Cette politique à courte vue sans grande imagination ni ambition est responsable des carences répétées dans la formation et le recrutement des personnels, engendrant un sous-effectif de pilotes, mais aussi d’hôtesses et stewards, et de personnels sol notamment sur notre HUB de Roissy. Il faut également souligner les difficultés récurrentes de maintenance des avions liées à une sous-traitance d’une qualité plus qu’« approximative », mais pourtant poussée au paroxysme.

Ces dysfonctionnements portent la marque d’une politique sociale et industrielle basée sur des préoccupations financières court-termistes et ridicules, où le mépris des salarié(e)s reste un dogme premier.

Comment enfin juger autrement que très sévèrement l’inconscience d’un Directeur Général, symptomatique de celle régnant au plus haut niveau de la holding AFKLM, qui déplore les conséquences d’un conflit social qu’il a créé et attisé lui-même. Sans parler de son incapacité à mettre un terme à ce même conflit en bonne intelligence.

Cette fuite en avant constante et consternante depuis plusieurs mois de notre Direction Générale, et en particulier de M. Franck TERNER, doit cesser au plus vite. Le Conseil d’Administration d’Air France ne peut continuer ainsi à ignorer que pour toute entreprise d’envergure, la performance sociale est un préalable indispensable à la performance économique… et opérationnelle.

L’Intersyndicale Air France réaffirme avec force et détermination que les actuels dysfonctionnements quotidiens que subissent nos passagers, ainsi que les salariés de la compagnie, trouvent essentiellement racines dans les politiques passées et présentes de la Direction Générale. Qu’il est plus que temps qu’advienne un encadrement qui positionnera au cœur de ses ambitions le respect des salariés et de leur outil de travail par le biais d’une réelle justice sociale, condition indépassable pour retrouver rapidement une exploitation optimale au service de nos passagers.

À lire aussi