Imported Layers Icon Icon Logo Logo Logo Logo Group 2 Group Group Group calculator Circles Shape Group Page 1 Faacebook 001-notepad Group Page 1 Group Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Icon Group 3 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Group 54 Page 1 Group 52 Page 1 Icon Group Icon Icon Icon padlock Icon contact-book Icon Twitter warning

l'entreprise va-t-elle rester sourde au message des pnc ?

Suite à la grève, la Direction s'est fendue d'un courrier pour nous dire qu'elle acceptait de reprendre les discussions mais uniquement sur des protections liées au développement de BOOST. Elle ne semble pas avoir bien compris le message délivré par les PNC grévistes : BOOST on n'en veut pas surtout avec un accord de périmètre fantoche et on ne veut pas non plus d'un ACG qui a été largement dégradé par l'UNAC.

Car aujourd'hui, en plus des 9 rotations dégradées actées dans le nouvel accord (4 dérogatoires de l'ancien ACG + 5 « adaptées » dans le nouvel ACG) les destinations qui vont passer chez  BOOST ont été clairement annoncées au CCE de mars (liste confidentielle pour l'instant?).

Le réseau pour les PNC AIR FRANCE va se limiter à l'Afrique (pensez à refaire votre vaccin de la fièvre jaune), à un peu d'Amérique, de COI et un soupçon d'Asie. Bref, Si vous aimez les sushis, on vous donnera quelques bonnes adresses rue Sainte Anne à Paris, pour la cuisine indienne vous trouverez de très bons restaurants vers la gare du Nord. Si vous préférez la Caipirinha  ou manger du Bife de lomo, il y a de très bons restaurants dans le 2ème ! Et pour les massages Thaïs, vous pourrez profiter des nouveaux spas qui s'ouvrent un peu partout.

Quant au Moyen-Courrier, il y a de très bonnes pizzerias partout en France, une fantastique boutique de Pastéis de nata dans Paris et pour la charcuterie allemande demandez à des amis strasbourgeois ! Bref, oubliez l'Acropole et toutes les destinations sympas avec un peu de soleil. Mais vous serez bien conservé avec les frimas de l'hiver en Europe de l'est, dans un sens  ça conserve ! 

Si nous sommes très reconnaissants envers les PNC qui ont fait grève et ont envoyé un message de résistance à la Direction, il faut reconnaitre que les non-grévistes ont quand même bien brouillé le message? Si nous avions eu 70% de grévistes, nous aurions été convoquée dès le lendemain de la grève chez Janaillac et nous aurions déjà obtenu de vraies avancées. Mais aujourd'hui, nos directeurs ont mieux à faire, ils s'occupent des PNT dont ils craignent vraiment la réaction. Et d'ailleurs, les pilotes sont en passe de tout obtenir ! Les bruits courent sur un contrat unique de groupe, l'abandon des mesures qui devaient solder transform et voire même d'obtenir des augmentations à deux chiffres?

Bref, une fois de plus nous avons sous les yeux l'exemple à suivre : pour ne pas se faire plumer, les syndicats doivent avoir du pouvoir et ce pouvoir leur est donné par des taux de grévistes de 70 à 80%... comme les PNT?

Du reste, nous allons faire au mieux, avec les moyens que l'on a, et nous resterons plus que combatifs, nous ne lâcherons pas car la situation est vraiment injuste et inéquitable : 

d'un côté les pilotes risquent d'être augmentés et vont voler sur les réseaux d'Air France et BOOST,

 et de l'autre les PNC qui se font sacrifier : perte des lignes majoritairement désidératées, augmentation de la productivité et mise à l'écart de la croissance du groupe ! 

Nous avons donc adressé une lettre avec le SNPNC à Messieurs Caron et Gateau pour leur faire comprendre ce que nous exigeons d'aborder dans cette reprise des discussions. Nous vous tiendrons informés des réponses, quand ces messieurs daigneront nous convoquer. 

MAIS NE NOUS CACHONS PAS LA VERITÉ :

LA LUTTE EST LOIN D'ETRE FINIE ET L'ÉTÉ RISQUE D'ETRE CANICULAIRE

(ET EVELYNE DHELIA N'Y SERA POUR RIEN!)

À lire aussi