Imported Layers Icon Icon Logo Logo Logo Logo Group 2 Group Group Group calculator Circles Shape Group Page 1 Faacebook 001-notepad Group Page 1 Group Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Icon Group 3 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Group 54 Page 1 Group 52 Page 1 Icon Group Icon Icon Icon padlock Icon contact-book Icon Twitter warning

POINT SUR LA SITUATION DU CONFLIT SALARIAL

L'Intersyndicale s'est réunie ce matin avec toutes les organisations professionnelles habituelles PNC, PNT et PS.

Nous avons pris acte de la réponse  de notre Présidente Anne-Marie Couderc qui reconnaît la nécessité de prendre en compte les demandes et la composante de l'Intersyndicale mais qui propose de recevoir d'abord les syndicats représentatifs individuellement.
 
Les syndicats ne peuvent évidemment qu'accepter cette proposition, mais elle reste pour l'instant peu satisfaisante car elle ne donne pas de calendrier précis et rapide et ne propose pas une réunion avec l'ensemble de l'Intersyndicale.
 
Nous avons donc contacté ce matin son secrétariat pour lui signifier que nous estimons qu'il y a urgence et que les rencontres avec les syndicats représentatifs doivent se faire avant le Conseil d'Administration extraordinaire du 30 mai et qu'elle doit également proposer de recevoir l'Intersyndicale dans sa globalité avant la fin de semaine prochaine pour arrêter un calendrier de négociations serré. 
Nous ne saurions accepter que la Direction joue la montre et cherche à faire passer l'été tranquillement. Il est urgent de purger la situation en recherchant un accord rapide de revalorisation salariale afin de mettre fin au plus long conflit de l'histoire d'Air France.
 
Après l'expression sans équivoque  de l'ensemble des salariés, une réponse favorable est souhaitable sans quoi l'Intersyndicale se verrait contrainte de relancer ce conflit.
 
 

À lire aussi