Imported Layers Icon Icon Logo Logo Logo Logo Group 2 Group Group Group calculator Circles Shape Group Page 1 Faacebook 001-notepad Group Page 1 Group Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Icon Group 3 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Group 54 Page 1 Group 52 Page 1 Icon Group Icon Icon Icon padlock Icon contact-book Icon Twitter warning

COVID-19 : Point sur la situation au 12 mars !

Aujourd’hui nous avons eu une journée marathon en termes de réunions. En effet, la CRPN, le Comex et enfin la direction du Pnc nous ont reçu pour aborder la situation actuelle suite à l’annonce du président Trump sur les mesures concernant l’entrée sur le territoire Américain

Notre réseau, après la baisse voire la suppression de certaines fréquences reposait sur l’Amérique, l’Afrique et les Caraïbes. Des mesures exceptionnelles ont été décidées afin de limiter le plus possible les pertes et se tenir prêt à rebondir quand les vannes s’ouvriront de nouveau.

Pour ce faire, en ce qui concerne le plan flotte, des avions, comme les A340 et les A380 verront des sorties anticipées, ce qui évite notamment de refaire des QT pilotes, par ailleurs, 9 B777 rentreront en maintenance anticipée. Ces mesures permettent de dégager environ 50 millions d’euros de cash-flow.

La CRPN a par ailleurs octroyé aux compagnies aériennes un report des cotisations entre 5 et 6 mois permettant une économie de presque 100 millions d’euros sur la période.

Pour les mesures spécifiques PN, l’activité partielle sera étudiée dans la fin de semaine avec le gouvernement puis présentée lors d’un CSEC extraordinaire courant semaine prochaine. L’objectif est de préserver TOUS les emplois tout en permettant à l’entreprise de faire des économies sur les charges patronales ce qui permet de conserver une certaines souplesses sur le cash-flow et de se préparer à la reprise de l’activité.

La direction générale nous confirme que les hausses de salaires attribuées lors des NAO de novembre 2019 NE SONT PAS REMISES EN CAUSE.

Lors des différents entretiens avec le gouvernement, la direction générale a obtenu un moratoire sur les créneaux (slots) non utilisés, par ailleurs un report des taxes, des charges et des contributions sera accordé (AF paie 75 millions d’euros de charges patronales chaque mois)

Nous vous tiendrons informés à chaque évolution de ce dossier, nous vous assurons notre complète et entière implication.

À lire aussi