Imported Layers Icon Icon Icon Logo Logo Logo Logo Group 2 Group Group Group calculator Circles Shape Group Page 1 Faacebook 001-notepad Group Page 1 Group Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Icon Group 3 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Group 54 Page 1 Group 52 Page 1 Icon Group Icon Icon Icon padlock Icon contact-book Icon Twitter warning

accord ventes à bord

C'est par un vote à l'unanimité des élus présents lors de la session du CE du 24 juillet que l'Intersyndicale PNC UNSA/SNPNC et l' UNAC se sont prononcés contre la signature d'un avenant proposant de prolonger l'accord Ventes à Bord jusqu'au 31 octobre 2016,  dont l'échéance est prévue le 31 Août 2015.   Ni en 2012, ni en 2015 En 2012, l' UNSA PNC  n'avait pas signé cet accord jugeant le pourcentage d'intéressement insuffisant et les modalités de calcul et de versement de la PIVAB complexes.   En 2015,  très loin de « l'explosion » promise du montant de la prime d'intéressement lors des négociations en 2012 force est de constater que, si exceptionnellement, la PIVAB peut-être élevée sur certaines destinations, les PNC touchent en moyenne un montant mensuel équivalent à celui de l'accord précédent, c'est à dire entre 25 et 30 euros par mois.   La Direction d' Air France, en revanche,  a pris soin pendant ce temps de négocier  avec la société DutyFly l'augmentation de sa quote-part sur le chiffre d'affaire de la société, lui permettant ainsi d'empocher 11 millions d'euros en 2014 dont  seulement 3 millions d'euros sont reversés aux PNC en PIVAB, PNC Moyen Courrier compris puisqu'ils sont désormais mis à contribution.   Alors que la Société Dutyfly nous a indiqué lors de deux réunions de «pseudo-négociations» vouloir doubler son chiffre d'affaire d'ici 2019,  elle  n'entend pas pour autant mieux rétribuer les PNC afin de l'aider à atteindre cet objectif.     Il y a fort à parier, qu'à ce compte là, nous ferons preuve de peu de motivation pour offrir ce service à bord. Pourtant,  la société Dutyfly ne renonce pas, elle a des oursins dans les poches mais ne manque pas d'idées.  Pour promouvoir sa « gamme », elle compte nommer des « Ambassadeurs ventes à bord » dès le mois de septembre pour booster ses ventes. Avis aux amateurs !     Après le 31 Août, la direction dit vouloir appliquer,  sans signature des organisations  professionnelles, les conditions de l'accord actuel.   PNC, êtes-vous toujours motivés pour faire les ventes à bord ? 

Contactez-nous

Nous répondrons à toutes vos questions dans les plus brefs délais.

*
*
*
*
*
Ou par email unsapncaf@gmail.com