Imported Layers Icon Icon Logo Logo Logo Logo Group 2 Group Group Group calculator Circles Shape Group Page 1 Faacebook 001-notepad Group Page 1 Group Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Icon Group 3 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Group 54 Page 1 Group 52 Page 1 Icon Group Icon Icon Icon padlock Icon contact-book Icon Twitter warning

Conflit sur les salaires. La Direction met fin aux discussions par un coup de poker menteur !

A la veille de 4 journées de grève, la direction met fin aux discussions avec un monumental enfumage :

Une proposition d’accord salarial sur 3 ans !

En quoi ça consiste, « grossièrement » ? (Dans tous les sens du terme)

1- La boite consent « généreusement » à nous donner 2% d’augmentation générale en 2018. 2% pour les manants que nous sommes, c’est une misère au regard des 17% qu’ils se sont mis dans les poches, nous direz-vous… On est bien d’accord et on vous laisse apprécier la valeur qu’ils accordent au travail et aux efforts fournis par les salariés qui font vivre cette entreprise.

2- Les autres augmentations mises en avant dans l’accord proposé et qui devraient intervenir en 2019-2020 et 2021 seraient de 1.65% par an, MAIS SONT SOUMISES A CONDITIONS, ce qu’ils appellent « le pacte de croissance ».

Le problème, c’est que ces 1.65% seront le prétexte pendant ces 3 années pour ne rien nous donner en plus dans le cadre des NAO (négociations annuelles obligatoires) : Arnaque totale !

Ce pacte de croissance c’est quoi ?  Si vous travaillez bien, beaucoup même et que vous faites plein d’efforts pour financer le développement de TRANSAVIA, JOON, et de la future LOW COST, alors, peut-être que vous aurez droit à 1.65%. 

Mais cela ne s’arrête pas là ! Si les résultats de l’entreprise sont moyens, ce ne sera plus qu’1% par an et s’ils sont jugés mauvais, ce sera grosso modo : 0 (exemple : un Résultat d’exploitation négatif dont les chiffres sont élaborés par l’entreprise elle-même…)

Nous sommes bel et bien dans le grotesque !

Alors, dans la propagande que vous trouverez dans le Flash Actu, la seule revalorisation salariale proposée se limite au 2% en 2018 ! Circulez y a rien à (a)voir !

Face à ce mépris et à l’idéologie dominante qui consiste à ne plus rien lâcher aux salariés,

OPPOSONS LEUR NOTRE DETERMINATION. FAISONS MONTER LES ENCHERES !

Les annulations de vols s’amplifient et les services de plannings s’arrachent les cheveux car notre mouvement a de vraies conséquences ! Qui tiendra le plus longtemps ?  La partie n’est pas jouée et contrairement à ce que la direction tente de vous faire croire :

LE BRAS DE FER C’EST MAINTENANT !

RAS LE BOL QUE LES PNC D’AIR FRANCE SOIENT LES VACHES À LAIT DU GROUPE

MOBILISONS-NOUS, ENCORE ET D’AVANTAGE, DEVANT CE COUP DE POKER MENTEUR

TENONS LE CAP !!! TOUS EN GREVE LES 17-18 et 23-24 AVRIL

À lire aussi