Imported Layers Icon Icon Logo Logo Logo Logo Group 2 Group Group Group calculator Circles Shape Group Page 1 Faacebook 001-notepad Group Page 1 Group Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Icon Group 3 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Page 1 Group 54 Page 1 Group 52 Page 1 Icon Group Icon Icon Icon padlock Icon contact-book Icon Twitter warning

Coronavirus : Préconisations CSSCT et situation au 25/01/2020

Suite aux 2 déclarations de signalement du DGI PNC et PNT CORONAVIRUS 2019 n-CoV jeudi 23 Janvier 2020, une réunion extraordinaire conjointe CSSCT PNC et PNT a eu lieu le lendemain. Les commissaires SSCT ont formulé les demandes suivantes :

  • Mise à bord systématique de masques de protection sur tous les vols du réseau CC/MC/LC (actuellement ces masques sont disponibles auprès du cadre de permanence, à récupérer par le CCP, pour tous les PN qui en font la demande),
  • Droit de retrait selon la procédure MCPT4 sur tous les vols Chine y compris HKG (car actuellement procédure MCPT5 en vigueur avec retrait de trentième sur salaire si aucun vol de substitution ne peut être proposé au PNC, sauf en cas de réserve car le PN est remis de réserve. En revanche, l’absence et retrait de trentième ne doivent pas apparaître dans le dossier professionnel du PN),
  • Pouvoir débarrasser avec des gants sur tous les vols,
  • Aménagement de service en cas de Compo PEQ,
  • Mise à disposition d'un thermoscan à bord de tous les avions,
  • Envoi de SMS aux PNC vers les vols Chine visant à rappeler les notes sur le CORONAVIRUS insérées dans le dossier de vol,
  • Demande récente de privatisation d'une toilette pour les équipages PN LC,
  • Etc.

La situation étant évolutive, la liste des demandes n'est pas exhaustive.

Face à cette situation sanitaire mondiale, vous trouverez 2 notes de la direction AF insérées dans le dossier de vol et disponibles sous médialib (cf questions-réponses : https://www.solidaritesante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-questions-reponses).

Suite aux récents cas de personnes infectées par le coronavirus détectés en France, voici la réponse de la direction AF :

Pour cette situation qui est évolutive, pas d’autres recommandations que celles figurant dans les publications envoyées .

-  Le virus est considéré comme faiblement contagieux selon l’OMS

- La mortalité occasionnée est inférieure à celle de la grippe en Europe

- Les mesures d'hygiène consistant à se laver les mains (eau et savon) sont efficaces

- La protection a priori n'est pas nécessaire, mais l'isolement par port du masque d'une personne présentant des symptômes infectieux est recommandée

Des masques, à récupérer par le CCP, sont à la disposition des équipages auprès du Cadre de Permanence. Ces masques :

- Renforcent la dotation des trousses médicales d'urgence qui permettent d'isoler des passagers qui présenteraient des symptômes infectieux (toux, éternuements, fièvres)

- Permettent aux PN de se déplacer hors de l'hôtel lors du séjour en cas de prescription de port de masque obligatoire de la part des autorités chinoises.

  • Pas d’évolution concernant les réponses apportées en réunion extraordinaire CSSCT PNC/PNT pour le MCPT4/5

Lors du CSE et de la réunion CSSCT PNC/PNT extraordinaire post DGI, la direction et la Médecine du travail AF ont indiqué qu’elles se sont basées sur les informations suivantes pour prendre leurs décisions :

  • Ni l'OMS, ni les autorités françaises ou européennes ne préconisent de limitation de voyage vers la Chine et selon une étude de risque de diffusion de la maladie, l'importation du virus en Europe est encore considéré comme très faible.
  • l'OMS n'a pas décrété d'alerte au niveau international pour ce virus, les 2 alertes en vigueur étant celle liée à la polio et celle liée à Ebola.
  • Il n'y a pas de risque de contamination par objet interposé. A la question « y a t-il un risque de contamination alimentaire ? » : Pas de recommandation particulière à ce jour sur le plan alimentaire selon le service médical AF.
  • 25% des patients sont atteints de la forme sévère de la maladie, le taux de létalité est de 4% donc inférieur à celui de la grippe, du SRAS et du MERS CoV.

Les hôpitaux Bichat, Bégin et la Pitié salpétrière en région parisienne ont été identifiés pour accueillir les patients infectés par ce virus.

Toutes ces réponses apportées par la direction ne sont pas satisfaisantes.

Pourtant, chaque mesure de protection des PN mise en œuvre par la direction peut avoir un impact sur l'exploitation, à commencer par le taux d'absentéisme des PNC.

Le débarrassage avec des gants, le port des masques, la mise à disposition de gel hydro alcoolique et autres demandes venant en complément des moyens existants sont des mesures simples que tous les PN sont en droit de demander pour leur protection et celle des autres.

Pour rappel, 2 DGI PNC et PNT ont été posés sur l'ensemble des escales du réseau. Selon le code du travail, tout salarié peut invoquer son droit de retrait en présence d’un danger grave et imminent pour sa vie et sa santé.

Nous ne manquerons pas de revenir vers vous afin de vous tenir informés.

 

À lire aussi